Dix conseils pour se protéger des prestataires peu sérieux

Récemment, la FINMA a émis un article intéressant sur la protection des investisseurs.Vous le trouverez dans son intégralité en cliquant le lien suivant :  https://www.finma.ch/fr/finma-public/liste-noire/

Vous trouverez notamment des informations sur les monnaies virtuelles, la notion risk/reward, les risques de prestataires peu scrupuleux, les risques sur les ICOs et le Crowdfunding et aussi :

Dix conseils pour se protéger des prestataires peu sérieux

Suivre ces dix règles simples permet de réduire les risques de devenir la victime de prestataires malhonnêtes ou exerçant illégalement.


1. Prenez le temps de réfléchir à vos investissements et placements financiers. Ne vous laissez jamais mettre sous pression. Diversifiez toujours vos placements, ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.


2. Avant tout investissement, menez vos propres investigations quant aux prestataires et aux produits. Ne vous laissez pas éblouir par des prospectus mirifiques ; restez vigilant face aux opérateurs de télémarketing et à leurs astuces. A l’aide de Google ou d’autres moteurs de recherche, regardez si vous trouvez des informations sur les prestataires et les pro-
duits. Vous agissez à votre propre risque et devez donc vous renseigner sur vos cocontractants.


3. Vérifiez si les prestataires bénéficient d’une autorisation de la FINMA. Vous trouverez la liste des établissements assujettis sous : http://www.finma.ch/f/beaufsichtigte. Gardez à l’esprit que les sociétés assujetties à la FINMA ne sont pas toutes surveillées avec la même intensité et en permanence (au plan prudentiel).


4. Vérifiez si les prestataires figurent sur la liste noire de la FINMA ou sur l’Investor Alerts Portal de l’OICV (www.iosco.org/investor_protection/?subsection=investor_alerts_portal). Si c’est le cas, la FINMA vous conseille de redoubler de prudence.


5. Si les prestataires sont suisses, examinez l’extrait du registre du commerce des prestataires suisses sur www.zefix.ch. Des changements fréquents de raison sociale, d’adresse ou de personnes autorisées à signer doivent attiser votre méfiance.


6. Concernant les prestataires ou les offres venant de l’étranger, réfléchissez toujours à vos moyens de recours en cas de problèmes : comment pourrez-vous faire valoir vos droits (contre qui, où et à quels coûts) ?


7. Utilisez également les forums Internet et consultez les sites de consommateurs. Les commentaires d’investisseurs inquiets ou lésés sont autant de signaux d’alerte.


8. Comparez les produits, les rendements et les commissions avec ceux d’autres prestataires. Si ceux-ci sont nettement supérieurs par exemple à ceux des établissements autorisés (par la FINMA), soyez prudent.


9. Les technologies et produits novateurs (par exemple les monnaies virtuelles) sont tentants de par l’attrait de la nouveauté, mais recèlent des risques. Il est rare de décrocher le gros lot. Informez-vous suffisamment et n’investissez que si vous avez bien compris les conditions de l’offre.


10. N’oubliez jamais la règle selon laquelle des rendements élevés vont généralement de pair avec des risques de perte élevés. Les risques de pertes sont souvent plus réels que les chances de rendement.


Image
We approach each problem with three essential elements: strategic thinking, creative solutions, proven results.
Copyright © 2016 - 2021 by Swiss Profilinvest. All Rights Reserved. Switzerland. Les cookies assurent le bon fonctionnement de notre site Internet. En utilisant ce dernier, vous acceptez leur utilisation. Les cookies ne sont pas utilisés à des fins publicitaires et leurs utilisations sont protégées par la Loi suisse sur la protection des données personnelles. Swiss ProfilInvest est membre de NODE 1922 www.node1922.ch

Social Icon

© 2019 JoomShaper, All Right Reserved